Actualité locale

Les quartiers de Béziers : l'avenue Saint Saëns et les Arènes

Publié le 21 Janvier 2019

Partager :
Les quartiers de Béziers : l'avenue Saint Saëns et les Arènes

Lorsque vous sortez de l’agence immobilière Guy Hoquet située au 54 Allées Paul Riquet vous pouvez pour vous imprégner de l’ambiance de la ville et affiner votre choix d’achat immobilier vous diriger sur votre gauche passer devant la statue de Paul Riquet génial constructeur du canal du midi, traverser et vous engager dans l’avenue Saint Saëns.

 

Vous marchez alors sur l’ancienne voie Domitia, artère principale de la Province qui contribuait à l’époque romaine au prestige de Béziers. En effet Béziers devait son importance non seulement aux richesses de son terroir mais encore à sa situation : elle commandait la grande route d’Espagne en Italie dont elle était une des plus importantes stations. Poursuivez votre chemin sur cette avenue qui monte légèrement vous verrez de part et d’autre de beaux immeubles, le palais des Congrès, traversez le boulevard Frédéric Mistral, puis le boulevard de Genève continuez tout droit et vous vous trouvez devant les Arènes.

 

Ces arènes, agréables à regarder, construites en 1897 à l’initiative du directeur des arènes de Nîmes et du maire de Béziers de l’époque Alphonse Mas, peuvent accueillir 12500 spectateurs, elles sont réalisées en pierres, briques et ciment et ne sont pas sans rappeler les arènes espagnoles.

 

La corrida d’inauguration a eu lieu le 11 Juillet 1897 et aujourd’hui se perpétue cette tradition de corrida puisque chaque année pendant plusieurs jours autour du 15 Août s’y retrouve une foule ravie d’aficionados pour assister à ce spectacle.

 

Mais ce n’est pas leur seule vocation en effet à l’initiative du mécène biterrois Castelbon de Beauxhostes s’y déroulèrent de splendides représentations lyriques dont en 1898 la création de « Déjanire » de Camille Saint Saëns. De nos jours l’été s’y produisent de nombreux artistes et spectacles très variés.

 

Ensuite vous verrez la piscine municipale de Béziers qui, construite dans les années 70, a fait la joie de centaines de jeunes du pays, je vous propose alors de prendre une rue sur votre droite, de vous retrouver dans la rue Verdi de vous y promener ainsi que dans les rues adjacentes : rue Azaïs Barthès, rue de la Grangette, rue Jean Vallonne, rue louis Bertillon, rue Claude Bernard.

 

Là, c’est un havre de paix, vous apercevez de jolis jardins aux grands arbres et à l’épaisse verdure, de belles villas parfois cachées. Le quartier est calme et paisible, le lycée Jean Moulin est tout près, le centre ville aussi et vous vous plaisez à rêver.

 

Rebroussez chemin et venez nous voir nous vous attendons à l’agence pour vous proposer des biens et vous conseiller.

Partager :